Le blog d'Edmond Simeoni, militant corse de la première heure


Pudemu…. Tutt’inseme

Rédigé le Lundi 25 Septembre 2017 à 12:59 | Lu 832 fois




Pudemu est un mouvement jeune, de jeunes mais pas uniquement, récemment créé et qui a fait une entrée remarquée dans le landernau politique, avec une  fraîcheur et une originalité de bon augure. Dans un monde politique fossilisé, ou les idées motrices de l’immense réforme en cours, acquises par la lutte, sont en grande partie portées par les nationalistes,- et sont de plus en plus représentées en Corse, il est sain, prometteur que de jeunes « citadini corsi » fassent irruption, sans excès, mais avec clarté et assurance, dans l’arène car nous sommes dans un combat où par les élections, nous devons nous imposer ; c’est la règle mais elle est incomplète, bancale, si, nous ne sommes pas capables, d’abord de dialoguer avec toutes les forces politiques démocratiques  de l’île afin de dégager des convergences, matérialisées par un nouveau contrat  et ensuite d’impliquer la société civile insulaire, en Corse et dans la diaspora. La co-construction est indispensable.
 Le challenge est tellement difficile, complexe, long qu’il faudrait une singulière cécité et immodestie pour croire un seul instant qu’une majorité absolue ou relative, d’un seul courant, serait à même de l’affronter et de réussir. L’échec serait inévitable. Pudemu propose une voie d’approche qui peut sembler surprenante de prime abord mais démocratique, progressiste. Et a sa propre logique.
Oser et affirmer – c’est audacieux- que « PUDEMU n’est pas un mouvement nationaliste en tant que tel ; c’est un mouvement ouvert à tous les degrés de régionalisme, de l’autonomisme à l’indépendantisme, dont acte, mais c’est un mouvement libéral, c'est-à-dire centriste, entre la gauche socialiste et la droite conservatrice. Nous  nous sommes constitués en mouvement politique le 18 novembre 2015, soit 260 ans jour pour jour après l'adoption de la Constitution de 1755 ayant institué en Corse la première démocratie libérale digne de ce nom à l’issue du processus d'indépendance de l’île. Tout ça peut sembler très théorique et très lointain,….. » (fin de citation).
C’est anticonformiste, courageux, lucide. Qu’on en juge avec la suite de l’analyse de Pudemu :
 «  A travers un mouvement libéral, social et écologiste comme PUDEMU, il s’agit de chercher à réunir les conditions économiques,sociales et environnementales pour construire dès aujourd'hui la Corse de demain en ce qu'elle doit être entreprenante, solidaire et responsable ». ( fin de citation).
 
Personnellement, je me suis toujours battu contre les hégémonies, les intolérances, les sectarismes. J’ai toujours affirmé que le peuple corse, - corses d’origine et corses d’adoption, Corses de l’île et Corses de la diaspora- devait s’émanciper, par les luttes démocratiques,  sur la base de valeurs démocratiques et humanistes, de l’éthique qui est vitale; je crois profondément à l’Europe. Et en l’homme.
 Le mouvement national ne cherche ni compères, ni clones, ni perroquets ;  il doit se réjouir aujourd’hui que, des garçons et des filles, refusant toute inféodation à toute chapelle, maîtres de leurs convictions et de leurs choix, fassent croître l’espérance dans l’île. Qu’ils en soient publiquement remerciés.
Mais nous avons le devoir impérieux d’affirmer – si nous voulons être crédibles et persuader les Corses que nous ne sommes mûs que par la primauté de l’intérêt général- que l'esprit  de notre démarche collective, ses principes, nos engagements, s'imposeront à nous même si nous perdions les élections territoriales de Décembre 2017 car l'enjeu dépasse les factions partisanes ; il vise à sauver et à développer notre terre avec son peuple, dans la fraternité avec tous les peuples du monde et sur les bases de la démocratie et d'un humanisme, affirmé et solidaire.
 Avec la jeunesse de tous les organisations, avec les forces de progrès,  avec la société civile, avec les femmes, avec le peuple, la moisson, demain, sera riche malgré les obstacles, les embûches. J’en ai toujours été persuadé.
Salute à tutte é à tutti quelli di Pudemu
Edmond Simeoni
Ajaccio 25 Septembre 2017.
 


Docteur Edmond Simeoni
Spécialiste de Gastro-entérologie - 78 ans
Marié, deux enfants, cinq petits enfants
Militant de la Corse depuis 1960



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile