Le blog d'Edmond Simeoni, militant corse de la première heure


FAERYLAND, LE FILM HUMANISTE DE LA CAUSE ANIMALE

Rédigé le Jeudi 21 Janvier 2016 à 22:29 | Lu 1399 fois



En mai prochain sortira dans les salles la version cinéma de Faeryland, le film humaniste sur la cause animale réalisé par le cinéaste corse Magà Ettori Faeryland (ww.faeryland-lefilm.com  - https://www.facebook.com/faerylandlefilm). Faeryland a été réalisé pour la 21e Conférence des Nations-Unies sur le changement climatique et présenté - dans sa version longue - pour la COP21 au Sénat, puis dans de nombreuses salles en avant-première et enfin à l'occasion de l'ouverture des ''assises du monde animaliste et de la biodiversité'' à Paris le 9 janvier dernier (également journée mondiale de la Corse et naissance de Danielle Casanova).

FAERYLAND est une fiction basée sur une enquête réalisée par l’Institut Citoyen du Cinéma en partenariat avec les grandes associations de la cause animale dans de nombreux pays. Le tournage s’est déroulé de l’Irlande à la Chine en passant par l’Allemagne, la Finlande, les Etats-Unis, l’Afrique, l’Amérique du sud, la  France, la Hongrie, la Corse, l’océan Pacifique, la Méditerranée, la mer du nord. Les décors et les paysages sont somptueux, et les animaux filmés sont des personnages du film. 

FAERYLAND est un film à grand spectacle dans lequel on retrouve Yves Duteil - qui fait ses premiers pas au cinéma mais également de nombreuses personnalités et artistes  liés à la cause animale (Matthieu Ricard, Mylène Demongeot, Souad Amidou, Emmanuel Djob, …), et plusieurs centaines de militants ont participé au tournage de Faeryland.

Lors de l'avant-première mondiale au St-André des Arts à Paris, le film présenté au moment de la marche mondiale contre la vivisection avait reçu un excellent accueil. Les spectateurs avaient ovationné Magà Ettori, également salué par la presse qui a qualifié FAERYLAND de ''film culte et oeuvre générationnelle'', de ''chef-d’oeuvre de notre époque'' qui ''brûle tous les codes du cinéma'', ''FAERYLAND est un film qui secoue, et qui touche au plus profond de l'être''. 
FAERYLAND, LE FILM HUMANISTE DE LA CAUSE ANIMALE

Il faut convenir que ce film est un pari osé, même pour un cinéaste aussi expérimenté que Magà Ettori. FAERYLAND est né à Marseille au moment du MP2013 (Marseille Capitale Européenne de la Culture), suite à une rencontre entre les responsables de l'Institut Citoyen du Cinéma et ceux de ''Soko Tierschutz'', une association allemande de protection animale. Avec leur soutien, l'Institut Citoyen du Cinéma sous la direction de Magà Ettori a mené une enquête sur la condition animale avec l'aide d'autres structures réparties sur les 5 continents (Animalter – Animaux en Péril en Belgique – Association Laissons Leur Peau Aux Animaux (LLPAA) – Aves France – Combactive – Comité CRAC Europe  –  Collectif Contre L’Expérimentation et l’Exploitation l’Animale (CCE²A) – Collectif du 21 septembre – Désobéissants - Dignité Animale – Forces Unies pour les Droits des Animaux (FUDA) – Fédération Petite Thérèse – Galgos Ethique Europe – GLAMA – International Campaign – Instinct – Institut Citoyen du Cinéma – Les désobéissants –  La Gazette Animale – L214 – 269 Life France – Mercy For Animals – Nos loulous croisés – Oikeutta Eläimille – Pro Anima – Refuge de l’Arche – Société anti-fourrure – Sauvons les animaux – Soko Tierschutz – Rev’Animal – Une loi pour les animaux de Chine).

L'Institut Citoyen du Cinéma a lié des partenariats étroits avec toutes les grandes associations dans tous les pays. Magà Ettori a travaillé son scénario à partir des images obtenues lors de l'enquête, afin d'inclure les animaux (abattoirs, fermes à fourrures, corridas, ...)  comme des personnages du film. La bonne idée de cette oeuvre est de ne pas utiliser cette matière première pour la réalisation d'un documentaire mais bien comme éléments de l'intrigue d'une fiction.
L'héroïque fantaisie s'est ensuite invitée à l'aventure, quand Magà Ettori a décidé de situer son intrigue en 2050, après avoir suivi le parcours de dieux de l'ancien monde (Le Sidh) au nouveau monde FAERYLAND. Raconté comme une légende par William (Yves Duteil), le parcours des dieux apporte un éclairage singulier à l'histoire de l'Humanité. Il s'agit bien entendu d'une allégorie de la quête du Graal, un conte humaniste sur le thème du règne animal, de la nature et de la biodiversité, une épopée de la vie depuis la nuit des temps jusqu'aux récents bouleversements climatiques, un parcours de plusieurs millénaires sur les traces du dieu-druide Cathbad.

FAERYLAND ce sont les amours de Cathbad, un dieu-druide celte, sa relation passionnelle avec la reine Ness (Candice Ford) et la déesse rousse Aisling (12 comédiennes différentes interprètent ce rôle dont Janine Piguet la narratrice). Les Fomoires, des humains particulièrement prédateurs qui dominent à présent l’ensemble des espèces de FAERYLAND qu'ils traquent jusque dans l’Arche protégée par l’elfe Yavana (Ariakina Ettori). Nous sommes en 2050, un virus incontrôlable se propage sur FAERYLAND et menace de tuer toute forme de vie. Cathbad est le seul à pouvoir sauver la planète. Pour y arriver il doit retrouver un calice, qui a été perdu lors d’une attaque des Fomoires. La reine Ness et les Fomoires sont également à la recherche du précieux calice.
Ami de longue date du réalisateur, Yves Duteil a d'abord accepté ce premier rôle en raison du sujet même du film, à savoir l'humanisme et la cause animale. Yves Duteil évoque une nation mosaïque : ''Dana aimait particulièrement cette diversité qui composait sa tribu. Une nation mosaïque où chacun pouvait rivaliser de beauté et de panache. Une nation mosaïque, l’espoir de Dana. Tous pareils et tous différents''.

Emmanuel Djob la star du The Voice 2013, dont l’album vient de sortir, interprète le clip officiel de Faeryland : LOOK INTO MY EYES (regarde dans mes yeux), comme je suis beau et merveilleux, regarde au delà de mes ciels et de mes enfers, regarde au delà de mon apparence, humains et animaux nous sommes tous des enfants de cet univers. Des paroles touchantes, une voix unique, une musique et des choeurs envoûtants, LOOK INTO MY EYES c'est 3'58 de bonheur pur sur lesquels Magà Ettori a exprimé toute la force de sa création. Porté par l'Institut Citoyen du Cinéma et par la (très militante et humaniste) société de distribution HEVADIS, FAERYLAND vient d'être nominé pour un prix lié à la cause animale. Ce film est en passe de devenir le film étendard de l'humanisme et de la cause animale, faisant des conquis et des adeptes à chaque projection.

Ce n'est pas pour rien que VEGGIEWORLD, le salon végane le plus important en Europe a choisi de faire de Faeryland son film phare. En choisissant de s'associer à FAERYLAND les organisateurs de la VEGGIEWORLD choisissent de s'impliquer dans un projet certes militant mais surtout une oeuvre cinématographique de très qualité. Ce partenariat ouvre les portes du monde vegane à Paris (les 2 et 3 avril prochain), mais également en Allemagne ou se déroulent 6 salons majeurs, ainsi qu'aux Pays-Bas.
 


Docteur Edmond Simeoni
Spécialiste de Gastro-entérologie - 78 ans
Marié, deux enfants, cinq petits enfants
Militant de la Corse depuis 1960



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile