Le blog d'Edmond Simeoni, militant corse de la première heure


​Corse : principes fondateurs

Rédigé le Lundi 30 Juillet 2018 à 09:23 | Lu 269 fois



La mouvance démocratique modérée – revendication d’Autonomie interne dans le cadre de la RF, emploi des moyens de sensibilisation, de mobilisation et de lutte par et pour  la démocratie, donc à l’exclusion de la violence- a inscrit dans ses choix et dans son action, dès sa naissance avec l’ARC, en 1967, un certain nombre de principes et de valeurs intangibles – négligés, ils nous ont conduit au bord du gouffre- dont le respect nous a valu, après des décennies de luttes, menées par d’autres aussi, l’estime et confiance du peuple corse,- Corses d’origine et Corses d’adoption- dans l’île et de la diaspora. C’est le socle qui doit être préservé jalousement, sans aucune compromission, pour sauver notre communauté et notre terre. Il suffit de consulter tous nos programmes, nos écrits, nos engagements pour constater que c’est le souci vital, prééminent de nos militants et de notre courant.
Par exemple, nous avions créée en 2008, à l’occasion des élections municipales, une plateforme, démonstrative…. » Ils sont nationalistes, écologistes, ou sans affiliation politique particulière. Ils partagent les mêmes valeurs et objectifs, et une volonté commune de convergence et d’ouverture. Ils ont décidé de se constituer en réseau autour des principes suivants :
INCARNER DES VALEURS
  • L’humanisme, la démocratie, le respect de la vie et le rejet du racisme sous toutes ses formes
  • La primauté de l’intérêt général, tant local qu’au niveau de la Corse entière
  • L’intégrité et la probité
  • La sauvegarde et la promotion de l’identité corse à travers sa langue, sa culture, ses traditions et la défense de sa terre
  • Le choix exclusif de l’action publique et transparente
LES OBJECTIFS: s’assignaient aussi de- FAIRE VIVRE LA DÉMOCRATIE LOCALE et de CONJUGUER LA GESTION LOCALE ET LES INTERÊTS COLLECTIFS DU PEUPLE CORSE « (fin de citation) »
Il n’y a pas besoin d’être un spécialiste de la politique pour comprendre que là est le fil conducteur, le socle de notre engagement et surtout de la confiance populaire ; il ne peut être ignoré, contourné, négligé, piétiné , par quiconque, car cette attitude nous conduirait à l’échec non pas de la mandature actuelle de l’Assemblée de Corse- mandat passager, labile, temporaire- mais à la perte du peuple corse.
Nous devons donc être intransigeants sur la nature et le sens des engagements qui ont  conditionné notre vie militante. Et la réalisation de nos objectifs : sauver notre peuple dont tous les signes évidents de réveil, de survie, de création, de volonté,- dans les difficultés certes-, sont les gages, pour demain, de la démocratie, de la liberté et de la paix,  de la dignité, d’un Pays neuf, moderne, attaché à ses racines mais ouvert, entreprenant et exigeant dans sa gestion, respectueux des principes de l’humanisme.

Lozzi le  29 juillet 2018
 


Docteur Edmond Simeoni
Spécialiste de Gastro-entérologie - 78 ans
Marié, deux enfants, cinq petits enfants
Militant de la Corse depuis 1960



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile