Le blog d'Edmond Simeoni, militant corse de la première heure


Le Manguier de Bastia à Tokyo

Rédigé le Mercredi 9 Septembre 2009 à 19:05 | Lu 174 fois



De Bastia à Tokyo. Nos amis du Manguier ont quitté Bastia le 25 Avril 2009 et depuis, ont tracé leur route, par le détroit de Gibraltar, avec de nombreuses escales, ; puis ils longé les côtes Est de la France, de la Belgique, des Pays-Bas, du Danemark ; ensuite ils ont remonté la Norvège avant de naviguer dans la mer de Barents, au plus près de la Finlande puis de l'immense URSS. Aujourd'hui, ils nous appellent du Cap Tchelioushine et avancent dans les glaces. Ce périple, merveilleux et risqué, donne la mesure de l'enthousiasme et de la compétence de l'équipage du Manguier qui, parti de Bastia, se dirige vers Tokyo qu'il a prévu d'atteindre au mois dOctobre 2009 ; puis, il se rendra dans l'île d'Okinawwa. Ce voyage, écologique et de la connaissance, sert de support et d'ambassadeur à la Corse. Nous vous transmettons le message de nos Mangonautes, partenaires de Corsica Diaspora, et en retour, nous les assurons de notre solidarité fraternelle et de nos vives félicitations. COURRIER DU MANGUIER : Mercredi 2 septembre 2009, le Manguier et ses Mangonautes ont franchi avec succès et vaillance le fameux CAP TCHELIOUSKINE !!! Le cap le plus nord de tous les continents (latitude 77°43' N) est particulièrement difficile à franchir à cause des glaces qui encombrent fréquemment le détroit entre l'île Bolchevik et lui. Depuis plusieurs jours, un vent de NE soufflant avec force en continu avait rabattu les glaces sur la rive Sud de la passe et nous attendions une fenêtre météorologique favorable, abrités par l'île Bianki à quelques dizaines de miles plus au Sud Ouest. Au matin du 2 septembre, par vent faible, nous appareillons ! Les glaces dérivantes sont néanmoins au rendez-vous formant un tapis de plus en plus compact au fur et à mesure de notre avancée. La température de l'air avoisine -2°C et celle de la mer oscille entre 0°C et -1,3°C. Le pavillon corse flotte au vent, dans ce décor féérique de glaces aux reflets bleus, ocres et bruns, aux formes et découpes les plus étranges et diverses. Toute la journée, le Manguier, grâce au routage des vigies du bord qui se relayent dans le nid de pie, se fraye un chemin, zigzaguant dans le dédale des plaques de banquise. Ce n'est que le soir qu'une large veine de mer sous le vent de l'île Bolchevik s'ouvre et nous libère des glaces. Pour un temps seulement … Il est 1 heure du matin quand nous croisons, stoppé dans le pack, le Rossia, un des 5 plus gros brise-glaces nucléaire de la planète. Contacté par VHF, l'homme de quart nous renseigne sur la route à suivre pour éviter les glaces. Il faut dire que l'eau libre autour du Manguier se fige en une fine pellicule de glace ! Vers 2 heures du matin, nous passons le point le plus Nord de notre voyage, 78° 05 latitude nord. A peine 720 milles du pôle nord ! et nous entrons en mer de Laptev, accueillis par un coup de vent de Nord Ouest ! Mer forte, froid, brume, bourrasque de neige, et pour compléter le tableau, glaces dérivantes … Par moments, on aperçoit, se moquant du mauvais temps, nos premiers morses, nageant par deux parmi les vagues ! Enfin Tiksi, escale surréaliste où, malgré nos visas en règle, nous n'obtenons pas l'autorisation de descendre à terre ! La présence militaire est encore très marquée dans ces lointaines contrées du nord … qu'à cela ne tienne ! L'équipage ne se laisse pas abattre ! Ce soir, ce sera pulenta aux haricots de Soisson corses, accompagné d'un gigot d'agneau des îles Shetlands, piqué d'ail acheté au marché de Mourmansk et en provenance d'Azerbaïdjan ! Voyage, voyage ! Maintenant, nous ne ferons plus demi-tour sur la Route Maritime Nord. Les glaces sont en train de refermer le passage derrière nous. En route vers l'est, toujours plus loin vers l'est ! Une étape géographique de plus, et non des moindres, est franchie à laquelle vous avez contribué et nous vous remercions encore de nous avoir permis de la vivre. Nous levons notre verre à votre santé : Nas'darovié ! L'équipe du Manguier TIKSI, 8 septembre 2009, E-mail: lemanguier@free.fr Blog: lemanguier.typepad.fr Site: www.navirelemanguier.com Facebook: www.facebook.com/pages/Le-Manguier/120976742538 Twitter: twitter.com/LeManguier


Docteur Edmond Simeoni
Spécialiste de Gastro-entérologie - 78 ans
Marié, deux enfants, cinq petits enfants
Militant de la Corse depuis 1960



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile