Le blog d'Edmond Simeoni, militant corse de la première heure



Description d'Orezza

Rédigé le Mercredi 30 Août 2017 à 15:32 | Lu 459 fois


Description d'Orezza, ouvrage de Eugène Gherardi. Présentation à Orezza . Nous avons déjà présenté ce magnifique livre ; la population a apprécié à telle enseigne que l’œuvre, éditée par Alain Piazzola, a été vendue à cent vingt exemplaires, à la fin de la réunion. Histoire, mémoire, culture intéressent vivement les Corses si le talent et l’authenticité sont au rendez-vous.
Agnès Rogliano Desideri, a rédigé une brève et excellente synthèse.


de gauche à droite : Jacques Mattei, -DG des Itinéraires Napoléon Stéphane Orsini ( Fagec) -Eugègne Gherardi, Professeur à l’Università Pasquale Paoli et Jacques Casta maire de Piedicroce
de gauche à droite : Jacques Mattei, -DG des Itinéraires Napoléon Stéphane Orsini ( Fagec) -Eugègne Gherardi, Professeur à l’Università Pasquale Paoli et Jacques Casta maire de Piedicroce
Description d'Orezza
Giuseppe Grimaldi di Rapaggio
Introduction, traduction et notes par Eugène F.-X. Gherardi
 
 
Plus qu'un magnifique ouvrage, ce livre est une alchimie des images et des mots à travers les siècles pour un hommage à l'Orezza.
 
L'intérêt du livre d'Eugène F.-X. Gherardi d'après Giuseppe Grimaldi di Rapaggio va bien au-delà de l'incontestable richesse des précisions et des informations ici portées à notre connaissance. En effet, le texte originel de Giuseppe Grimaldi di Rapaggio trouve dans les mots et la conception même de l'ouvrage d'Eugène F.-X. Gherardi  la dimension qui lui convient parfaitement parce qu'elle en souligne la perspective symbolique.
Ainsi les premiers vers de Giuseppe Grimaldi di Rapaggio inscrivent-ils résolument une description de l'Orezza pourtant ô combien rigoureuse dans une sorte de féerie :
 
"L'alma Pieve d'Orezza rinomata,
Che per antonomasia d'oro è detta"
 
"L'éternelle et glorieuse pieve d'Orezza,
Où l'or scintille par antonomase"
 
L'Orezza, dès le deuxième tercet ne tarde pas à "s'indigner":
 
"Questa è da monti rinserrata e stretta,
Anzi oltre a i monti si dilata, e stende,
Quasi sdegni restar chiusa, e ristretta. "
 
"Elle se trouve garrottée et cernée par les
 montagnes. Mais s'indignant d'être un
lieu étroit, elle se dilate et empiète au-
delà de ses frontières."
 
Cette personnification nous engage alors non plus dans un terne ouvrage de recensement mais sur les traces d'une sorte de créature de conte, scintillante et envoûtante dont les auteurs des XVIIIe et XXIe siècles vont nous révéler les secrets.
 
Faisant écho à ces premiers vers, Eugène F.-X. Gherardi, dans son introduction, nous rappelle que la Castagniccia est "un territoire aux limites incertaines et élastiques" et nous conforte dans l'idée qu'un pays d'or dans une région aux frontières indéterminées ne peut décidément qu'être une sorte d'utopie... Et pourtant... Comme le prouvent encore les événements d'aujourd'hui, ce qui semblait hier chimérique devient pourtant bien réel et la description de chaque source, de chaque village, de chaque église nous renvoie à la découverte ou à la redécouverte de cette Orezza dont le châtaigner, l'architecture et la spiritualité composent  justement le berceau de notre Histoire.
 
Si la Corse a connu des heures sombres, la Description de Giuseppe Grimaldi di Rapaggio et d'Eugène F.-X. Gherardi vient, par une polyphonie à travers les âges, nous rappeler que l'aurore existe encore et que, conformément à l'étymologie, cela s'appelle l'Orezza.
 
Agnès Rogliano Desideri
 
 

Description d'Orezza



Docteur Edmond Simeoni
Spécialiste de Gastro-entérologie - 78 ans
Marié, deux enfants, cinq petits enfants
Militant de la Corse depuis 1960



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile