Le blog d'Edmond Simeoni, militant corse de la première heure


Corse: Deux institutions remarquables

Rédigé le Vendredi 28 Avril 2017 à 09:30 | Lu 80 fois



A l'heure du bilan du naufrage de la France en Corse, il existe notamment deux institutions, - la Chambre Régionale des Comptes et le Tribunal Administratif de Bastia- qui ont sauvé l'honneur de l'Etat et rempli, sans hésitations ni compromissions, leur mission de service public.

Dans des domaines délicats et conflictuels, voire même menaçants - finances des institutions, contrôle de l'argent public, droit de l'urbanisme en particulier- elles étaient présentes, modestes, efficaces ; baliser le chemin du droit, donc de la démocratie, sanctionner, tancer, redresser, recommander font partie de leur arsenal, pacifique et rassurant, au service des citoyens et non pas des factions. Qu'elles en soient publiquement remerciées pour le service inestimable rendu à une Corse, reconnaissante et qui n'a jamais mis en cause, leur mission et l'exercice de celle-ci.

Ce comportement collectif insulaire invalide l'accusation stupide d'une Corse allergique à la Justice, voire raciste ; ce qui est contredit par le fait que ces deux institutions fonctionnent avec une majorité de continentaux qui ont exercé leur métier dans la sérénité, épargnés par des violences malheureusement trop banalisées.
Historiquement, elle s'est toujours révoltée contre l'Injustice ; et qu'aujourd'hui, elle exige la Justice, pilier d'une démocratie, reconstruite et bien commun du peuple corse.




Docteur Edmond Simeoni
Spécialiste de Gastro-entérologie - 78 ans
Marié, deux enfants, cinq petits enfants
Militant de la Corse depuis 1960



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile