Le blog d'Edmond Simeoni, militant corse de la première heure



Copé, Bayrou, et le référendum en Alsace

Rédigé le Dimanche 7 Avril 2013 à 15:59 | Lu 467 fois



Copé, Bayrou, et le référendum en Alsace
JF Copé a pris position pour le « oui » en Alsace, en vue de la suppression du département et de la création d’une Collectivité unique ; avec une analyse pertinente. Nous espérons que l’UMP de la Corse épousera la position de son chef de file. Ici la rationalisation de la structure administrative est urgente et impérieuse si on veut traiter sérieusement la « question corse »
 
Nous publions le compte rendu de l’AFP
 
PARIS (AFP) - Jean-François Copé a appelé vendredi les militants UMP d'Alsace à voter "oui" dimanche à un référendum sur la fusion de leurs assemblées départementale et régionale.
Le président de l'UMP leur a adressé vendredi un mail pour leur dire que "ce projet est une réforme majeure pour l'Alsace. Il donnera encore plus de dynamisme à votre région, et à tous ses territoires. Quelle belle ambition !", ajoute-t-il.
 
En votant oui, "vous allez aussi rendre service à la France dans son ensemble. En effet, sans rien enlever à l'unité nationale, vous allez montrer le chemin de la réforme à toutes les autres régions et à tous les autres départements de notre pays. Ce serait un signal majeur alors que la gauche plonge notre pays dans un immobilisme dangereux", estime-t-il également.
 
Selon lui, le projet soumis aux Alsaciens est "une réforme exemplaire qui doit ensuite inspirer tous les élus et tous nos concitoyens".
 
"Pour ma part, cela fait longtemps que j'en défends le principe pour toutes les régions de France. Alors même que le projet de décentralisation porté par le gouvernement socialiste est au point mort, nous avons absolument besoin de collectivités territoriales plus efficaces, mieux organisées, moins coûteuses, avec des responsabilités mieux identifiées", insiste M. Copé.
 
A ses yeux, "ce n'est pas seulement une exigence budgétaire - même si c'est un point essentiel -, c'est aussi une exigence démocratique et un gage d'efficacité publique".


Copé, Bayrou, et le référendum en Alsace
Bayrou : Oui au référendum alsacien

François Bayrou dont on connait les choix en matière de décentralisation, d’autonomie, a pris position, sans surprise, pour le « Oui » au référendum.. Nous publions la dépêche de l’AFP :
 
« Le président du MoDem François Bayrou a appelé ce vendredi les électeurs alsaciens à se mobiliser en nombre dimanche pour le «oui» au référendum sur la fusion de leurs assemblées départementales et régionale.
 
«Dans le labyrinthe actuel des collectivités locales, le référendum proposé aux électeurs alsaciens pour obtenir une fusion des deux départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin au sein de la région Alsace est une chance», a expliqué à l'AFP le leader centriste. «Si cette décision est adoptée par suffisamment d'électeurs, elle sera une décision d'avant-garde pour qu'un jour soit simplifié le paysage trop complexe des collectivités locales», fait-il valoir.
 
«L'Alsace a une occasion précieuse d'affirmer sa puissante identité régionale»
 
«La plupart des fonctions assumées par les départements et les régions sont en réalité de même nature», souligne l'ancien candidat à la présidentielle citant en exemple le transport par car ou par train ou l'administration des collèges ou des lycées.
 
Pour l'ancien député béarnais, «il sera beaucoup plus simple, beaucoup plus efficace et beaucoup moins cher qu'elles (ces fonctions) soient organisées sous une même autorité et administrées de manière cohérente».
 
«Dans le vote de dimanche, l'Alsace a une occasion précieuse d'affirmer sa puissante identité régionale et la haute idée de la décentralisation qui a toujours été portée par ses citoyens et par ses élus», explique François Bayrou qui appelle en conséquence les électeurs alsaciens, «non seulement à voter "oui", mais à se mobiliser en nombre pour assurer le succès du référendum».
© 2013 AFP


Docteur Edmond Simeoni
Spécialiste de Gastro-entérologie - 78 ans
Marié, deux enfants, cinq petits enfants
Militant de la Corse depuis 1960



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Mobile